Le droit international humanitaire devant les organes de contrôle des droits de l’homme

Écrit par: 
Rubrique: 
Année: 
2001
Sous-titre: 

Si l’on a pu se réjouir de l’avènement d’un droit international humanitaire, et se féliciter de la densité de cet ensemble normatif, la réalité et l’actualité dramatiques des conflits conduisent à plus de réserve. L’étape de proclamation d’un droit des conflits armés dépassée, c’est son efficacité pour « alléger, autant que faire se peut, les calamités de la guerre » et protéger des vies humaines qui est en jeu.

Un demi-siècle après la signature des quatre Conventions de Genève, le droit international humanitaire doit être jugé à l’aune de son application et des efforts déployés pour assurer son respect. Or, force est de constater l’absence d’un mécanisme ordinaire garant de l’application des règles humanitaires.