Le Protocole facultatif à la Convention des Nations Unies contre la torture : un nouvel outil pour la prévention de la torture et des mauvais traitements

Écrit par: 
Année: 
2004
Sous-titre: 

Nul ne peut aujourd'hui, pas plus qu'hier d'ailleurs, considérer que la lutte contre la torture et les mauvais traitements est un acquis et qu'il n'est plus besoin ni de la renforcer ni de la mettre en œuvre.

Au-delà des remises en cause récentes du champ et du contenu des obligations internationales relatives à la prohibition absolue de la torture et des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, notamment dans le contexte de la lutte contre le terrorisme, il apparaît plus que jamais indispensable de prendre d'inlassables mesures pour prévenir cette violation flagrante des droits de la personne.