Les juridictions hybrides du Timor-Leste : un bilan en demi-teinte

Écrit par: 
Rubrique: 
Année: 
2005
Sous-titre: 

Un nouveau modèle de justice pénale internationale s'est traduit au Timor oriental par la création des commissions spéciales chargées des crimes graves ainsi que du Groupe des crimes graves. Les commissions spéciales ont une compétence exclusive pour connaître des crimes graves commis entre le 1er janvier et le 25 octobre 1999. Ces juridictions hybrides voient le jour en juin 2000, par un règlement de l'Autorité transitoire des Nations Unies au Timor oriental et vont fonctionner pendant une période de cinq ans, appliquant le droit indonésien ainsi que le droit international pertinent. Nous essaierons, au travers cette étude, de rendre compte de ce processus judiciaire dans ses multiples dimensions.