Légalité et légitimité du recours à la force : de la guerre juste à la responsabilité de protéger

Écrit par: 
Rubrique: 
Année: 
2005
Sous-titre: 

Soixante ans après la création des Nations Unies, la fragilité du cadre juridique ainsi établi est évidente, mais aussi son caractère unique, et irremplaçable, alors que 191 Etats sont pleinement liés par ses principes, ses valeurs et ses objectifs. L'interdiction du recours à la force par la Charte des Nations Unies comporte une triple dimension qu'il convient de préciser, pour mieux situer le débat. 

A la lumière de la doctrine de la « guerre juste », le système de la Charte des Nations Unies répond en effet à une double problématique, celle de la légalité du recours à la force, mais aussi celle de la légitimité du recours à la force.