Pierre Bayle. La théorie moderne de la liberté de conscience et de la tolérance

Écrit par: 
Rubrique: 
Année: 
2009
Sous-titre: 

Philosophe engagé et d'une grande probité (il donnait aux pauvres son superflu), moraliste, journaliste, esprit curieux et érudit, Pierre Bayle eut une importance capitale sur la philosophie européenne des lumières au cours du XVIIIe siècle. Lessing, Kant, Leibniz ont reconnu son importance et Voltaire affirma que c'était « le plus profond dialecticien qui ait jamais écrit ». Dans une lettre, il avança que « tel a été Bayle [aussi vertueux que philosophe], cet esprit si étendu, si sage et si pénétrant, dont les livres, tout diffus qu'ils peuvent être, seront à jamais la bibliothèque des nations. Ses mœurs n'étaient pas moins respectables que son génie. Le désintéressement et l'amour de la paix comme de la vérité étaient son caractère; c'était une âme divine ». Sainte-Beuve, louant son œuvre, pouvait écrire que « tout est dans Bayle mais il faut l'en tirer ».