René Cassin entre mémoire et histoire

Écrit par: 
Rubrique: 
Année: 
2010
Sous-titre: 

Né en 1887, René Cassin est mort en 1976, à près de 90 ans, après une vie d’une richesse exceptionnelle : après la grande aventure de la France libre, où il ancra la Résistance gaulliste dans la tradition républicaine, il sera 16 ans vice-président du Conseil d’Etat, de 1944 à 1960, et siégera ensuite dix ans et huit mois comme membre du Conseil constitutionnel – un privilège exceptionnel que seul Louis Joxe pourra lui disputer. Ces vingt-cinq ans au coeur de la vie politique, administrative et juridique française restent méconnues, alors que l’action internationale de Cassin, que ce soit au sein de la Commission des droits de l’homme des Nations Unies ou à la Cour européenne des droits de l’homme est beaucoup mieux connue, grâce à la récompense du prix Nobel de la paix qui en 1968 a marqué le vingtième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.